chargement en cours

Morcheeba, l'interview confession

Le groupe britannique de trip hop est à l'affiche du festival Porto Latino, en Haute Corse ce lundi. Rencontre.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 03/08/2019
Morcheeba

A quelques jours d'une date événement au Festival Porto Latino, Ross Godfrey, le leader du groupe Morcheeba se confie. Son nouvel album, les évolutions du groupe, la tournée et ses attentes pour la date à Saint Florent.

Il y a eu beaucoup de changements ces dernières années avec le départ de Paul et la sortie d'un nouvel album, plus électro, ainsi que la collaboration avec Robert Logan, Roots Manuva ... Morcheeba a pris un nouveau visage?

Il y a eu quelques changements mais c'est toujours le même vieux Morcheeba. Je suis dans le groupe depuis 25 ans, plus de la moitié de ma vie, ce fut un bon compagnon alors que nous grandissons et évoluons ensemble.

Sur votre dernier album, nous trouvons également une chanson de Benjamin Biolay, pouvez-vous nous parler de cette rencontre? Comment avez-vous travaillé ensemble?

Ma femme, la chanteuse française Amanda Zamolo, m'a parlé de Benjamin. Nous sommes fans de sa musique et nous pensions qu'un duo avec Skye fonctionnerait bien et nous avions raison! C'est un homme très talentueux et nous avons la chance de l'avoir sur l'album. On a enregistré le morceau ensemble à Paris, on a bu beaucoup pas de vin et on a créé la chanson sur place.

À propos des paroles: qu'est-ce qui vous a inspiré pour écrire Blaze Away sur votre dernier album sorti en juin 2018?

Skye a écrit la plupart des paroles de l'album. Il est principalement inspiré par la vie et les défis qu’il vous lance. Nous espérons que nous transformons des citrons en limonade. (faire contre mauvaise fortune bon coeur -NDLR-)

Vous êtes actuellement en tournée ... qu'attend le public lors de vos concerts? Comment préparez-vous les spectacles?

Nous sommes en tournée depuis un an maintenant, partout dans le monde, c'est vraiment amusant et épuisant en même temps. Les concert comprennent de nouvelles chansons mélangées avec des classiques de Morcheeba et quelques surprises ici et là. Même si la plupart de nos disques sont assez sobres, chaque concert est rempli d’énergie et nous aimons que le public participe pleinement à ces soirées.

Avec autant d'influences, vous devez écouter beaucoup de musique. Qu'y a-t-il dans votre playlist en ce moment?

Je passe le plus clair de mon temps à écouter le début du Rhythm and Blues des années 1950 et de l'Acid Rock de la fin des années 1960. J'aime aussi écouter quelques nouveaux groupes, comme Khruangbin et The Barr Brothers. Je trouve que la musique pop récente est dépourvue de soul et que l'eletro me rend malade.

Certains artistes préfèrent les scènes intimes, d'autres les grands festivals ... Et vous?

Les deux sont sympas. Nous nous adaptons à notre environnement et faisons en sorte que la musique trouve sa place. Tant que les gens sont heureux, nous sommes heureux de jouer n'importe où.

Vous allez jouer en Corse face à la mer ... Avez-vous des attentes particulières?

Nous n'étions jamais allés en Corse auparavant, nous sommes donc très excités, nous entendons dire que c'est magnifique. Nous adorons nager dans la mer. J'amène ma femme et mes filles et nous allons passer une semaine supplémentaire à Saint Florent!

25 ans d'être ensemble ... si vous deviez faire le point: Avez-vous des regrets?

 Non.

 Quels sont vos meilleurs moments de carrière?

Avoir réalisé une tournée américaine à 19 ans était un rêve devenu réalité, nous avons joué au Fillmore à San Francisco où tous mes guitaristes favoris ont joué dans les années 60. Le Hollywood Bowl aussi. Wow je me suis senti tellement chanceux.

Quel est le secret d'une telle longévité?

Nous aimons vraiment ce que nous faisons et essayons de nous entourer de bonnes personnes.

On en parle sur Frequence-sud.fr