chargement en cours

Gilets jaunes: les commerçants inquiets pour ce weekend de Black Friday

Cette semaine de Black Friday est un temps fort des achats de Noël. Les commerçants de Plan de Campagne, notamment, sont inquiets des conséquence d'un nouveau blocage ce weekend.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 21/11/2018
Gilets jaunes: les commerçants inquiets pour ce weekend de Black Friday

80% de baisse de chiffre d'affaire samedi dernier

"On a vécu un weekend catastrophique pour les commerçants de Plan de Campagne avec 80% de baisse de chiffre d'affaire samedi dernier" explique un commerçant de Plan de Campagne inquiet des nouveaux blocages annoncés ce weekend. Le weekend dernier, la zone commerciale a été victime d'opérations de filtrage voire même de blocages parfois complets.

"Les commerçants sont appeurés car on aborde un weekend avec une crainte de nouveaux blocages annoncés sur les réseaux sociaux" souligne Pierre Pedreno, président de Centre de Vie Régional, l’association de commerçants qui regroupe plus de 350 enseignes.

Enrique Juste, fondateur de Intercave est plus précis: "s’il arrivait que ces « gilets jaunes » empêchassent à nouveau les clients de venir ce week-end, alors, je serais forcé de licencier des collaborateurs."

"Nous préparons le Black Friday depuis des mois, c’est un des plus gros moments de l’année en termes de chiffre d’affaires" Enrique Juste

Un appel au préfet pour garantir l'accès des clients

Confrontés à ces nouvelles menaces de blocage, les commerçants de la zone de Plan de Campagne, et plus généralement ceux des zones commerciales touchées par les blocages depuis samedi dernier en appellent aux autorités pour garantir l'accès des clients.

"On a demandé à la préfecture de prendre les devants. Nous ne sommes plus dans la manifestation mais dans le trouble à l'ordre public. On veut que la zone soit sécurisée." Olivier Bouveri, représentant les salariés de Plan de Campagne.

La mobilisation des "gilets jaunes" a diminué ces derniers jours, même si ce mercredi plusieurs opérations de filtrage étaient toujours en cours, notamment sur les axes autoroutiers. La journée de samedi, avec une manifestation prévue à Paris devrait marquer un tournant dans la mobilisation.