chargement en cours

Claude Camous raconte Flaubert, Coup de foudre à Marseille

Publié par claude camous le 27/08/2018 - Modifié le 16/10/19 15:21
Claude Camous raconte Flaubert, Coup de foudre à Marseille

En 1840, à Marseille, le jeune Gustave Flaubert fut frappé par ce que l'on appelle communément « le coup de foudre ». Elle s'appelait Eulalie Foucaud de Langlade. Sa liaison avec elle fut torride mais brève, et il ne la revit plus de sa vie.

Lundi 04 Mai 2020 à 17 H. Claude Camous raconte :

Flaubert, Coup de foudre à Marseille

D’après son livre qui sera offert aux premiers spectateurs.

Cité des Associations - 

93 La Canebière - 13001 - Marseille - 04 91 55 39 50.

Présenté et préparé avec le concours de Pierre-Marie Jonquière - 06 83 77 81 63.

Participation : 7 euros - Réduite 5 euros (Carte Fidélité et Associations diffusant nos informations)

https://sites.google.com/site/claudecamous/

Affiche de la précédente rencontre

 j

En 1840, à Marseille, le jeune Gustave Flaubert fut frappé par ce que l’on appelle communément « le coup de foudre ». Elle s’appelait Eulalie Foucaud de Langlade. Sa liaison avec elle fut torride mais brève, et il ne la revit plus de sa vie. Pourtant, nous dit Claude Camous, auteur d’une biographie sur Flaubert à Marseille, « l’ardente Marseillaise » sera présente dans au moins deux de ses romans emblématiques : Madame Bovary et L’Education sentimentale.

 

Au fil des ans, Flaubert ne cessera de penser - peut-être à son corps défendant - à cette femme restée mystérieuse mais dont on sait toutefois qu’elle était chaleureuse, passionnée, spontanée, volontaire comme savent l’être les Marseillaises, à toutes les époques.

Aux côtés de  Flaubert et d’Eulalie Foucaud, Claude Camous évoque la cité phocéenne alors en pleine mutation, dans les années 1840, et qui semble vivre au rythme des joies et des drames de ses enfants. Marseille devient la ville de tous les excès, de tous les rêves les plus fous, de toutes les passions.