chargement en cours

Le tourisme de juin boosté par le Grand Prix en Provence

Des hôtels complets et des retombées économiques estimées à 65 millions d'euros. Le retour du Grand Prix de France a soutenu l'économie touristique du mois de juin dans la région.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 29/06/2018
Le tourisme de juin boosté par le Grand Prix en Provence

Des hôtels qui affichent "complet" dans une vaste zone entre Marseille et Toulon, c’est un des impacts les plus marquants du retour du Grand Prix dans la région. Si on a beaucoup parlé des embouteillages, c’est aussi parce que le public est venu en nombre. Plus de 65.000 visiteurs dimanche dernier, dont de nombreux touristes qui sont restés pour la plupart plusieurs jours dans la région.

publicite

Une date parfaitement calée dans le calendrier

« On a négocié pendant près de six mois avec la FOM pour la date. » explique Gilles Dufeigneux, le Directeur du GIP-Grand Prix de France. Il était question à un moment donné d’organiser la course à la rentrée. « On aurait pu avoir des dates beaucoup plus défavorables. Là on était dans la période rêvée pour ce Grand Prix. C’est l’amorce du début de saison, ça permet d’activer les 15 derniers jours de juin avant juillet et août.»

"Le Grand Prix de France nous a permis de gagner dix jours dans la saison touristique" Christian Estrosi, président du GIP-Grand Prix de France.

Un euro investi en rapporterait quatre et demi selon une étude de Deloitte

Il est toujours très complexe de chiffrer précisément l’impact d’un événement sur l’économie locale.

Une chose est sûre « Organiser un grand prix apporte des retombées économiques impressionnantes pour l’économie locale » souligne Ellie Norman, la directrice de la communication et du marketing de la FOM. Selon elle : « L’impact sur l’économie locale du Grand Prix du Canada a été estimé à 42.2 millions de dollars.»

Pour le Castellet, Gilles Dufeigneux explique avoir missionné dès 2016 le Cabinet Deloitte pour étudier les possibles retombées. « Nous leur avons demandé de le faire de façon très professionnelle. Les conclusions étaient convaincantes puisque qu’elle devrait s’élever à 65 millions de retombées économiques directes pour le territoire avec un effet de levier de 1 à 4,5 : 14 millions d’euros de subventions publiques pour 65 millions. »

Le budget de l'événement est d'environ 30 millions d'euros, dont 21 reversés à la FOM pour accueillir le plateau. Ce budget est financé cette année à 50% par la billetterie et le reste par les subventions locales, avec notamment la région très impliquée. L'état n'a pas participé.

Au-delà de ces chiffres espérés, une chose est certaine et nous l’avons vérifié : tous les hôtels que nous avons interrogés entre Toulon et Marseille affichaient complet weekend.

« L’événement a créé 500 emplois durables sur le bassin. Ce weekend, il y a eu plus de 10.000 personnes qui travaillaient directement sur le circuit, sans compter toutes les personnes qui travaillent dans le tourisme tout autour.» Gilles Dufeigneux, le Directeur du GIP-Grand Prix de France.

Viser davantage de touristes étrangers dès l’année prochaine

« Nous avons eu entre 40 et 50% de locaux au sens large. Les Marseillais ou Toulonnais rentrent chez eux, mais pas ceux qui viennent de Nice ou Montpellier par exemple. » souligne le directeur du GIP.

Selon ces statistiques, il y a eu environ 30 à 40% de visiteurs nationaux (hors grande région Sud) et environ 20% d’étrangers.

« C’est assez peu, mais ça montre qu’il y a une très forte attente nationale à laquelle on a répondu. » explique Gilles Dufeigneux. « On a travaillé la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne et le Royaume Uni avec des tour-operators. On n’a pas fait de réelle campagne internationale. On a toujours pensé qu’il fallait d’abord privilégier la clientèle française qui n’avait plus de Grand Prix depuis 10 ans. Mais ça laisse des perspectives de développement intéressantes ».

D’autant plus importante quand on sait que le panier moyen des touristes étrangers est souvent bien plus élevé que les touristes nationaux.

ma réaction
Festivals
Feux d'artifice
Expositions de l'été
Shopping nocturne
escapades au frais
Vamos à la playa
Festivités & animations
Des sorties en famille