chargement en cours

Des dizaines de kilomètres de bouchons pour accéder au Circuit du Castellet

Le trafic est complètement paralysé depuis ce vendredi matin tout autour du circuit. On a compté jusqu'à 70km de bouchons cumulés. L'accès au Circuit Paul Ricard est embouteillé depuis les autoroutes.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 22/06/2018
Des dizaines de kilomètres de bouchons pour accéder au Circuit du Castellet

C'est un scénario que les autorités redoutait, et c'est malheureusement bien le cas: L'accès au Circuit Paul Ricard est particulièrement problématique.

Il font compter entre une et quatre heures pour accéder au circuit, des embouteillages variant entre 10 et 20 km sont apparus sur les trois routes qui mènent au circuit ce vendredi.

Ce jeudi, avec "seulement" 300 cars scolaires attendus les premiers bouchons sont rapidement apparus. Ce warmup augurait de sérieuses difficultés pour ce weekend. Aujourd'hui vendredi, ce sont 20.000 spectateurs qui sont attendus pour cette journée d'essai. Samedi 40.000 et dimanche, ce sera plus du triple, avec 70.000 spectateurs attendus sur le circuit.

"4h pour faire La Ciotat Le Castellet, on a mis autant pour venir d'Annecy." Lucas M.

Où est-ce que cela bouchonne ?

A 15h, les embouteillages sont moins denses que ce matin mais plusieurs points noirs subsistent:

Depuis Marseille: Dès la zone des Paluds jusqu'au Circuit (15km). C'est le feu rouge de Cuges qui engendre une bonne partie du bouchon.

Le secteur du Beausset reste complètement paralysé:
Depuis l'A50:
En venant de Marseille, dès la sortie Le Beausset et jusqu'au circuit (plus de 20km).
En venant de Toulon (sortie Bandol) via D559B: 3km avant le Beausset et jusqu'au circuit.

Depuis Toulon via la DN8: dès 2km avant l'entrée dans le Beausset jusqu'au circuit. (12km). Le centre du Beausset est entièrement saturé.

Depuis Signes: Cet itinéraire est à nouveau fluide.

 

Un scénario redouté

Ce lundi matin, les autorités organisaient en Préfecture une conférence de presse sur la sécurité autour du Grand Prix. L'accessibilité était justement l'un des grands sujets de préoccupation des autorités. Habituellement, l'accès au circuit se fait via cinq routes "de campagne" mais deux ont été condamnées pour l'occasion: l'une pour les personnes travaillant sur le Grand Prix, l'autre pour les secours. 500 gendarmes sont mobilisés pour sécuriser l'événement.

Autre difficulté qui explique ces embouteillages monstres: L'organisation à l'arrivée sur le Grand Prix et l'accès aux parkings. Si le fléchage peut être amélioré, les différents niveaux d'accréditations et mode d'accès ont multiplié les contrôles d'accès. Le filtrage à l'entrée de certains parkings spécifiques (VIP, personnel...) engorge les routes et crée des embouteillages pour tout le monde.

Un compte twitter spécifique a été mis en place par le Grand Prix pour tenir informé les visiteurs sur l'accès au site: https://twitter.com/Venir_GPFrance 

Les mesures mises en place par les autorités et les organisateurs

L’affluence s’est concentrée entre 10h et 13h précise la Préfecture dans un communiqué. Pour tenter de fluidifier le trafic face à cette paralysie deux actions ont été menées par les autorités et l’organisateur:

ouverture simultanée de l’ensemble des parkings disponibles (25 000 places)

doublement temporaire des voies de circulation sur le fameux "périphérique", notamment pour permettre aux voitures venant du Beausset ( au sud) de ne pas devoir faire la boucle de 14km. L'entrée des parkings est en fait située à quelques centaines de mètre de ce carrefour sud avec la DN8.

Toutes les informations pour accéder au circuit:

ma réaction
Poster mon avis
Festivals
Feux d'artifice
Expositions de l'été
Shopping nocturne
escapades au frais
Vamos à la playa
Festivités & animations
Des sorties en famille