chargement en cours

Si les Châteaux m'étaient contés…

Du 04/04/2015 au 31/10/2015 - Tarascon - Château de Tarascon
Terminé
Publié par Pauline . le 19/03/2015
Si les Châteaux m'étaient contés…

Une exposition temporaire à découvrir du samedi 4 avril au samedi 31 octobre au Château de Tarascon.

Depuis le Moyen Âge, les châteaux sont le théâtre des légendes, de contes merveilleux ou de récits inquiétants peuplés de chevaliers, de magiciens, de princesses et de fées.

Jadis lointains et inaccessibles, lieux craints ou fantasmés, les châteaux, apparaissent dans le monde de l’enfance à travers l’imagerie d’Épinal, les illustrations de contes de fées puis les jouets et les jeux se parent des couleurs de la féérie avant de connaître d’autres métamorphoses.

L’exposition Si les châteaux m’étaient contés…dévoile l’univers fascinant des châteaux imaginaires de l’enfance à travers une collection de jouets anciens et nouveaux, de livres de contes, de bandes-dessinées, d’images et maquettes créées par de jeunes artistes, de projections d’images

Cette exposition itinérante a déjà été présentée dans les châteaux de Pierrefonds, de Fougères-sur-Bièvre, d’Azay-le-Rideau, de Maisons, de Châteaudun ou encore de PuyguilhemCe sont déjà 115 000 personnes qui ont eu l’occasion de découvrir cette exposition lors de leur visite de ces monuments.

Si les châteaux m’étaient contés… bénéficie du soutien de Pathé, Lobster, Explore Studio, Konami et Lego.

agenda
Du 4 avril au 31 octobre 2015
Terminé

Connectez-vous pour voir vos amis qui veulent y aller.
Je veux y aller !
Évènement terminé
Boulevard Du Roi René, 13150
Tarascon






Parking public Parking pour autocar gratuit
ma réaction
 Oui cette exposition etait vraiment tres interessante et permet de decouvrir pas mal de choses sur les chateaux. Mais pourquoi chercher dans l'imaginaire ce qui existe peut etre deja ici. En effet ma France est un pays qui possede tellement de chateaux que l'imaginaire finalement est devant nos yeux. Bon nombre de chateaux existant deja font rever. 
par Catherine - - le 29/03/2017
Recommander - Alerter
On en parle sur Frequence-sud.fr