chargement en cours

Les Arts éphémères interrogent la proxémie dans le Parc de Maison Blanche

Les Arts éphémères sont de retour dans le Parc de Maison Blanche du 30 septembre au 13 octobre.

Publié par Redac . le 30/09/2020
Les Arts éphémères interrogent la proxémie dans le Parc de Maison Blanche

La proxémie, c'est une approche de la distance à autrui. Se tenir à distance, préserver sa "bulle personnelle", la proxémie est une valeur personnelle et culturelle. La proxémie c'est le thème retenu pour la nouvelle édition des Arts Ephémères qui se tiennent dans le Parc de Maison Blanche du 30 septembre au 13 octobre.

Une thématique qui résonne par hasard avec le contexte actuel, et qui a surtout été choisie en écho à Manifesta : Trait(s) d'union. Les artistes invités ont comme chaque année été invités à réfléchir à des oeuvres en fonction de l'environnement dans lequel elles s'inscrivent, et à matérialiser la qualité des relations humaines tenant compte d'une dimension spatiale.

Les oeuvres disséminées dans le parc se font tantôt poétiques, tantôt percutantes et affirment toutes une réalité. L'aérosculpture visible au coeur du bassin de Jean Pierre David reflète ainsi l'idée de voler, de s'évader avec ces ballons gonflés à l'hélium. Plus sombre, rappelant les noirs de Soulages, la création de Christian Lapie questione elle notre mémoire individuelle et collective.

En images :