chargement en cours

Sympho New

Publié par Sylvie B le 09/07/2019
Sympho New

Benjamin Levy à la tête de l'Orchestre National de Cannes confirme l'originalité de ses choix en mettant à l'honneur parmi les grands classiques du répertoire, un instrument peu courant : l'euphonium.

Roméo et Juliette - Ouverture Fantaisie de Piotr Ilitch Tchaïkovski
Concerto n°2 pour piano et orchestre en Si bémol Majeur opus 19 de Ludwig van Beethoven

Allan D'orlan De Polignac, piano
Un jeune soliste à l'honneur, Allan D'orlan de Polignac, ancien élève du conservatoire d'Antibes, jouera le deuxième concerto pour piano de Ludwig Van Beethoven, œuvre d'une grande vivacité qui souligne les dialogues entre l'orchestre et le piano.

Concerto pour euphonium et orchestre de chambre de Joseph Horovitz
Steven Mead, euphonium
Steven Mead, légende de l'euphonium mettra en avant cet instrument mal connu de la famille des cuivres aux sonorités puissantes et chaleureuses.

Les Danses polovtsiennes d’Alexandre Borodine
Après l’entracte les élèves du Conservatoire d’Antibes Juan-les-Pins se joindront à l’Orchestre national de Cannes pour deux incontournables du répertoire russe : l’ouverture fantaisie de Roméo et Juliette (1870) d’après le drame de Shakespeare et la version orchestrale des célèbres Danses polovtsiennes tirées de l’opéra Le Prince Igor de Borodine, ouvrage terminé par Rimski-Korsakov et créé en 1890 à Saint-Pétersbourg, trois ans après la mort de Borodine.

avec la participation du Conservatoire de Musique et d’Art Dramatique d’Antibes Juan-les-Pins et de l’Orchestre National de Cannes

direction Benjamin Levy
soliste piano Allan d’Orlan de Polignac
soliste euphonium Steven Mead

Infos/réservations  : www.anthea-antibes.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.