chargement en cours

Panorama des cinématographies de Russie et d'Europe Centrale : La réalité sous le mythe

Pour sa 11ème édition, le festival Panorama vous propose du 9 au 17 mars une traversée cinématographique de la Russie et de l'Europe Centrale et soulève le voile des clichés de ces contrées pas si lointaines.

Publié par Redac . le 07/03/2019
Panorama des cinématographies de Russie et d?Europe Centrale : La réalité sous le mythe

Lorsque nous pensons à la Russie et à l’Europe Centrale, nous confondons à tort les deux territoires en « pays de l’est » Pourtant, l’histoire cinématographique de ces deux régions du monde diffère et c’est ce que tâche de nous démontrer le festival Panorama cette année à travers 9 soirées dédiées d’abord aux pays de l’Europe Centrale comme la Roumanie, la Hongrie et la Pologne puis à la Russie.

publicite

Voyager et s’enrichir de rencontres


Miroir du folklore, de la culture et de l’Histoire d’un pays, le 7ème art permet de rapprocher, de comprendre et d’apprendre au fil des images qui défilent sur l’écran. C’est la mission du festival Panorama qui nous fait découvrir le monde depuis 11 éditions.

Comprendre nos lointains voisins à travers des échanges, tables rondes et des interventions de spécialistes comme Joël Chapron (spécialiste des cinématographies d’Europe centrale et orientale), Dominique Chansel (professeur universitaire d’histoire du cinéma) ou Denitza Bantcheva (écrivaine, historienne et critique à la revue « Positif ») et de réalisateurs à l’instar de Marie-Jo Long ou de l’invité d’honneur de cette année, Igor Minaev le réalisateur ukrainien aux multiples succès.

Mais aussi nous rapprocher de nos voisins d’à côté au cours des buffets organisés lors des soirées du festival, prétexte pour échanger autour des films projetés entre spectateurs néophytes et cinéphiles dans la convivialité.

De l’Europe centrale à la Russie

Que l’on préfère plonger dans l’Histoire parfois lourde de ces pays ou s’émouvoir d’un amour impossible, le festival propose de découvrir 29 films durant 9 jours de tous les horizons aussi bien géographiques que thématiques : du drame au documentaire en passant par le film historique et le film d’animation, les sujet abordés sont aussi variés que les genres employés.

Quand « Chris the swiss » nous interroge sur la neutralité journalistique en temps de guerre en Croatie, « La Cacophonie du Donbass » casse le mythe paradisiaque répandu par la propagande soviétique et « Ága » nous emmène à travers la toundra sibérienne découvrir un père, sa fille et le pardon.


Avis aux parents et aux enseignants : Mercredi, c’est le jour des petits et le festival n’a pas oublié les enfants qui pourront se joindre au voyage devant 9 courts-métrages d’animation tchécoslovaques et lettons suivis de goûters et d’ateliers de confection de masque ou de spectacle de marionnettes.


En bref, le festival Panorama des cinématographies d’Europe centrale et de Russie c’est 29 films projetés dans 5 cinémas (Port-Saint-Louis-du-Rhône, Fos-sur-Mer, Istres, Grans et Miramas) du 9 au 17 mars 2019 soit 9 jours et 9 soirées de projections, de découvertes, de concerts, de rencontres pour tous les publics au tarif habituel des cinémas pour la première place achetée puis au tarif préférentiel de 4€ la place grâce au Pass’Panorama.


Un festival convivial, riche et intense à découvrir de toute urgence !

Betty Nicolas