chargement en cours

Claude Camous raconte : Marseille au temps « joyeux » des galères

Le 01/04/2019 - Marseille -
Publié par claude camous le 27/08/2018 - Modifié le 03/09/18 19:22
Claude Camous raconte : Marseille au temps « joyeux » des galères

D'après son livre qui sera offert aux 80 premiers spectateurs. Un temps joyeux, celui des galères ? Voilà qui a de quoi surprendre. Pourtant force est de constater qu'en dépit de la situation douloureuse des galériens, et des difficultés quotidiennes d'une grande partie de la population, on riait, on chantait, on dansait à Marseille ...

Lundi 01 Avril 2019 à 17 H. Claude Camous raconte :

Marseille au temps « joyeux » des galères 

D’après son livre qui sera offert aux 80 premiers spectateurs.

Cité des Associations - Salle Artémis (rez-de-chaussée)

93 La Canebière - 13001 - Marseille - 04 91 55 39 50.

Présenté et préparé avec le concours de Pierre-Marie Jonquière - 06 83 77 81 63.

Participation : 7 euros - Réduite 5 euros (Carte Fidélité et Associations diffusant nos informations)

https://sites.google.com/site/claudecamous/

 

Un temps joyeux, celui des galères ? Voilà qui a de quoi surprendre. Pourtant force est de constater qu'en dépit de la situation douloureuse des galériens, des fléaux multiples, comme la terrible peste de 1720, et des difficultés quotidiennes d'une grande partie de la population, on riait, on chantait, on dansait à Marseille, en ce temps là, plus qu'à toute autre époque sans doute… C'est ce que nous démontre, preuves à l'appui, dans son livre sur le même sujet, " le maître conteur Claude Camous", dixit Jacques Bonnadier, sur Radio Dialogue. 

 

Ce fut à la fois une époque rude et flamboyante, mais aussi "pleine de moments de fêtes et d’estrambords".

Marseille est alors, si l’on en croit le plus célèbre fils de la cité, Pierre Puget, le Michel-Ange marseillais, « la plus belle ville du monde ». Heureuse époque où oliviers, citronniers, orangers, grenadiers, palmiers et figuiers faisaient la renommée des jardins de Marseille. Joseph Pitton de Tournefort, le fameux botaniste aixois s’émerveillait souvent du nombre considérable de plantes de toutes sortes qui poussaient dans ces jardins idylliques. Parmi celles-ci la pomme-de-terre considérée surtout comme une plante ornementale, mais qui commençait par être cultivée comme légume destiné à l’alimentation des Marseillais, par le facétieux centenaire, Annibal Camous, appelé le Socrate marseillais, et qui est représenté en 1754, sur le célèbre tableau de Joseph Vernet, « L’Entrée du port de Marseille ». 

 

agenda
lundi 1 avril 2019
17h
Tarif
7 euros - R�duite 5 euros
Connectez-vous pour voir vos amis qui veulent y aller.
Je veux y aller !
Cite des Associations - Salle Artemis (rez-de-chaussée) 93 La Canebière - 13001 - Marseille - 04 91 55 39 50.