chargement en cours
publicite

Soirée magique aux Nuits Flamencas

La 3ème édition des Nuits Flamencas a démarré hier soir dans le centre ville d'Aubagne offrant une soirée magique aux festivaliers. Retour...

Publié par Pauline . le 08/07/2017 - Modifié le 13/07/17 12:32
Soirée magique aux Nuits Flamencas

A tous ceux qui se demadaient si la nouvelle formule des Nuits Flamencas allait marcher, la réponse est un grand oui ! Le festival qui est passé des pelouses du Parc Jean Moulin aux places du centre ville n'en a pas attiré moins de monde ! Avec la gratuité (premier festival gratuit de flamenco en France), le public n'a pas fait le difficile est s'est installé sur la pelouse synthétique placée devant la scène sur l'espace Lucien Grimaud ! Il faut dire qu'avec une telle programmation il serait mal placé de se plaindre !


Comme un amuse bouche au début d'un repas, les écoles de la région (Acento, Aire Andalu, Centre Solea, Sevillanas y compas) ont accueilli le public à 19h avec des flashmobs ! Le public arrivepetit à petit et finit par rejoindre les danseurs sans trop se faire prier. Après l'échauffement, un atelier de Sévillane était proposé au public.Après quelques pas retenus, le Groupe Giraldillo a enchaîné quelques airs pour faire danser tout le monde !

21h, le public prend place devant la grande scène. Petite surprise, c'est le performer Michaël Raivard (incroyable talent) qui monte sur scène et crée sous nos yeux un magnifique portrait du grand Juan Carmona, directeur du festival.

Puis place au spectacle. Pedro Cordoba ouvre la soirée accompagné de 3 musiciens. Une maîtrise technique parfaite, il offre un moment d'une grande intensité.

Il est déjà tard quand Patricia Guerrero entre en scène. Vetue d'une grande robe à la manière d'une none, la révélation de la scène flamenca arrive accompagnée par trois danseuses habillées de la même manière. Comme musique ? Des percussions tels les sons de cloche d'une église accompagnent les pas saccadés des danseuses à la  manière des battements réguliers d'une vieille horloge. Les danseuses se retrouvent rapidement rejointes par deux chanteurs lyriques interprétant des chants d'église. Ce n'est pas pour rien que le spectacle s'appelle Catedral !

Avec une mise en scène à couper le souffle, les personnages qu'incarnent les danseuses évoluent au fil du spectacle et se libèrent, tableaux après tableaux de couches de robe.

Une belle métaphore évoquant la liberation de la femme, de la robe austère du début à la très jolie robe rouge du final, Patricia Guerreo nous emmène dans une belle histoire tel un hommage rendu avec un flamenco contemporain et surtout très expressif !

Un spectacle d'une grande originalité qui a emporté le public dans un instant de magie !

Rendez-vous ce soir pour la deuxième soirée qui s'annonce elle aussi de haut niveau !

ma réaction
 Super soirée avec le peintre performer Michael Raivard vous pouvez visiter son site ici https://www.raivard.com  
par Max - Marseille - le 13/07/2017
Recommander - Alerter
 Beau reportage. Comme si on y était. Bravo. 
par juan.conca - Saint Etienne les Orgues - le 13/07/2017
Recommander - Alerter
 Super soirée avec le peintre performer Michael Raivard vous pouvez visiter son site ici https://www.raivard.com  
par Max - Marseille - le 13/07/2017
Recommander - Alerter