Connexion Requise
Connexion
rester connecté mot de passe oublié
Inscription
Mon actu
Connectez-vous pour afficher vos événements et lieux favoris ainsi que vos messages.

L'art et la culture pour redonner vie au centre ancien Toulonnais

Publié par Anne-Marie Fontana le 13/05/2017
L'art et la culture pour redonner vie au centre ancien Toulonnais

Toulon inaugure sa Rue des Arts dans un weekend festif. Une opération de réhabilitation d'un quartier jusque là en déshérence.

Le secteur sud du centre ancien de Toulon, entre l'Arsenal et le Centre Mayol était jusqu'à présent un quartier en demi teinte. A l'est, le Cours Lafayette vit en étant animé tous les matins par le marché, mais à proximité, la rue d'Alger à la base commerçante meurt quant à elle petit à petit à cause de la création de grandes zones commerciales en périphérie.
Il fallait donc faire quelque chose pour à la fois redynamiser ce secteur du centre-ville, y enlever les peurs restaient de ces ruelles pour leur redonner vie.

Un grand projet de rénovation a été lancé depuis 2006 par la ville et voit ses changements aujourd'hui.

C'est donc la Rue Pierre Semard, auparavant rue en sens unique accessible aux voitures qui renait aujourd'hui, et dont Toulon fête l'inauguration durant ces 3 jours.

Le choix a été fait d'y amener l'art et la culture... La rue Pierre Semard se transforme donc en Rue des Arts.

Pourquoi donc ?
La culture rassemble et l'art permet de s'évader dans la créativité.

C'est Jacques Mikaélian qui est fondateur de cette rue et nous livre ses explications : "Le choix a d'abord été personnel car j'ai moi même une galerie. Ensuite pour donner de l'attractivité, il fallait y créer un thème et c'est l'art qui a été choisi parce que Toulon bénéficie d'un déjà d'un tissu culturel d'artistes. Par ailleurs, les centres anciens sont concurrencés aujourd'hui par les achats via internet et donc il faut recréer le désir, le plaisir de soi et la rencontre. L'art est une bonne réponse"

En rendant piéton la Rue Semard, ce sont 200 m de rue qui revivent aujourd'hui. La rue thématique accueille une quinzaine de locaux en rez-de-chaussée dont des galeries d'art contemporain, de photos, des ateliers de création, des boutiques vintage.
Ce sont des boutiques très variées qui se mêlent... Par exemple, Les Frangines est un atelier tenu par deux artistes soeurs proposent un atelier et une galerie d'exposition mêlant des artistes émergent. Un peu plus loin, la Galerie 15 est un espace associatif consacré à la photographie contemporaine, qui recevra chaque année, quatre expositions présentant les œuvres de jeunes photographes, sélectionnés à l’international.
Chic-Planète tire son épingle du jeu : c'est un café-couture et brocante à la fois. Enfin La Galerie du Canon en impose par la taille de son espace et la beauté du lieu.

Voici la liste des commerces installés dans cette rue thématique:
Le Petit Biscuitier (biscuiterie artisanale), 8 rue Pierre Sémard
Galerie du Canon (art contemporain), 10 rue Pierre Sémard
Chic Planète (brocante et café-couture), 14-16 rue Pierre Sémard
Pop'Up by LMS (vêtements made in France), 18 rue Pierre Sémard
Galerie 15 (photographie contemporaine), 46 rue du Bon Pasteur
Son et Technique (matériel hifi haut de gamme), 45 rue du Bon Pasteur
Seconde Chance (dépôt-vente de vêtements féminins), 20 rue Pierre Sémard
Les Frangines (atelier d'artistes et galerie d'exposition), 47 rue de Pomet
Seagale (vêtements sportswear), 26 rue Sémard
Galerie Lisa (art contemporain), 23 rue Pierre Sémard
AV Bijoux (créateur de bijoux), 21, rue Pierre Sémard
Galerie Aurélie Magnoni (artiste peintre), 21 rue Pierre Sémard
Créations Tropicales (galerie d'art naïf), 1 rue Nicolas Laugier
DScréa.art (galerie de créateurs), 15 rue Pierre Sémard

Cette nouvelle "Rue des Arts" se veut devenir un lieu de vie, d'animation et de culture.

En plus des commerces et des galeries, un programme d'animations est prévu tout au long de l'année pour que les Toulonnais se l'approprient et que les touristes la découvrent. Il est prévu notamment les Jeudis des artistes et plus globalement tous les événements se déroulant proche de la zone auront une partie relayée dans la rue.

Un dispositif de jeux d'éclairage va mettre les lieux en valeur dès la nuit tombée.
Et la rue se transforme aussi en galerie de photos à ciel ouvert avec l'installation de 23 cadres grand format dans la rue Pierre Sémard, sur la place de l'Equerre et dans les rues adjacentes. Les premiers photographes invités seront Lore
Stessel et Marikel Lahana, sous le commissariat de Christian Gattinoni et Anne Cartier-Bresson : leurs clichés seront présentés pendant tout l'été. Et la deuxième exposition démarrera mi septembre, à l'occasion des Journées du Patrimoine.

Pour profiter de cette nouvelle rue des Arts, n'hésitez pas à consulter le programme du week-end d'inauguration.

commenter
Mon commentaire
Pseudo
Ville
Email
(non diffusé)
Anti-spam merci de recopier ces caractères
Publié le 13/05/17