chargement en cours

Journées du Patrimoine - La Garde

Du 18/09/2021 au 19/09/2021 - La Garde - Centre Ville
Termin
Publié par Pauline . le 03/09/2018 - Modifié le 05/09/21 18:45
Journées du Patrimoine - La Garde

Rendez-vous les 18 et 19 septembre à la Garde pour l'édition 2021 des Journées du Patrimoine.

Le lavoir, l’église de la Nativité, le château de Passis font partie des monuments bien connus. Mais savez-vous où se trouve l’ancienne prison ? A quoi servait le local du Piquet ? Où se situait auparavant l’Oratoire Saint-Maur ? Plongez dans la petite et la grande histoire gardéenne avec les visites guidées de M. Dumetz, les 18 et 19 septembre à 9h, départ Maison du Tourisme (sur inscription : 04 94 08 99 78). Aussi, partez à la rencontre des personnages pittoresques de la Vieille-Garde lors de visites théâtralisées, les 18 et 19 septembre à 15h, départ parvis de l’église de la Nativité.

publicite

Musiques d’ici et d’ailleurs

La trompettiste Céline Carrier et l’organiste Pascal Marsault interprèteront des œuvres de Bach, Haendel, Mozart, Verdi et Tomasi (samedi 18 à 16h30, église de la Nativité) et le Duo cordes d’Irlande (violon et guitare/mandoline) présentera un programme de musiques et chansons traditionnelles pour un voyage en terres celtiques (dimanche 19 à 16h, chapelle romane). Quant au Musée Jean Aicard Paulin Bertrand, il accueillera un récital de chansons de Félix Mayol par Mathieu Becquerelle accompagné de lectures de textes de Jean Aicard, dimanche 19 à 17h. Entrée libre pour ces 3 concerts.

Patrimoine naturel

Le Plan nous est familier, mais sa faune recèle pourtant de bien de richesses cachées… Découvrez les oiseaux comme vous ne les avez jamais vus grâce à Guy Bortolato, documentariste animalier passionné. Samedi 18 à 10h30, auditorium, sur inscription : 04 94 08 99 63.

Concerts :

Orgue et trompette le 18 à 16h30 Eglise de la Nativité
Celtique le 19 à 16h Chapelle Romane

Infos : Maison du tourisme : 04 94 08 99 78 – Service culturel : 04 94 08 99 34

Du côté du Musée Jean Aicard

Vendredi 17 septembre à 20h30 : Théâtre : « la queue du Mickey » par la Cie « L’empreinte éphémère »*

Samedi 18 septembre :

Visite commentée de la Villa « Les Lauriers Roses – Musée Jean Aicard Paulin Bertrand » : 12h30, 14h, 15h30 et 17h*
18h30 : « Joia Vocce », chant du monde polyphonique, déambulation dans le parc de la villa.

Dimanche 19 septembre :

Visite commentée de la Villa « Les Lauriers Roses – Musée Jean Aicard Paulin Bertrand » : 12h30, 14h et 15h30*
17h : Concert-lecture en hommage à Félix Mayol et Jean Aicard (dans le cadre de 2021 Toulon célèbre Félix Mayol)*
*Evènements sur réservation par mail : cgrand-perret@mairie-toulon.fr

Entrée libre. Dans le cadre du protocole sanitaire national, le port du masque est obligatoire et le pass sanitaire doit être présenté.


A voir à La Garde

Chapelle Romane

La Chapelle est "Monument Historique" depuis 1916, les Gardéens doivent cette classification au combat mené par le poète Jean Aicard. L’homme de lettres la sauva du pic des carriers. Sa dernière restauration remonte à 1983 jusqu’en 1989, depuis les chantiers d’insertion ont conçu un écrin de verdure et de pierres fidèle à sa nature. L’association Les Amis de la Vieille Garde, s’inscrit, elle aussi, dans ce travail à travers les âges, de préservation de notre patrimoine.

Un patrimoine culturel que les bénévoles font revivre en été, chaque samedi de 15h à 19h, jusqu’au 1er octobre. Renseignements auprès de l’association Les Amis de la Vieille Garde : 04 94 08 27 95

Eglise de la Nativité de la Vierge

L’église de la Nativité de la Vierge a pour patron secondaire Saint Maur. Sa façade est de style Louis XV et l’intérieur d’ordre toscan. Un plan fut tracé par Honoré Vaccon, en 1778, et mis en exécution par l’architecte toulonnais Joseph Bourgarel. Dévastée par les armées révolutionnaires lors du siège de Toulon, elle servit d’écurie et même de champ de tir. Abandonnée jusqu’en 1822, elle fut restaurée et rendue au culte en 1828.

Elle renferme le buste reliquaire de Saint Maur, en bois doré, du XVIIIe siècle et les bas reliefs de la chaire à prêcher du peintre Bernard Senequier. Son clocher a été coiffé d’un campanile en l’an 2000. Depuis, elle a subit d’importants travaux de rénovation : peinture de l’intérieur de l’Eglise avec de magnifiques fresques réalisées par une artiste Gardéenne, réfection des sols.

La Chapelle de Sainte Marguerite

Édifiée dans la première moitié du XVIIe siècle, restaurée en 1775, La chapelle de Sainte-Marguerite a été paroisse jusqu’en 1789 avant d’être vendue comme bien national en 1798. Le dernier propriétaire François-Mistral, négociant en vin, l’a cédée gracieusement en 1807 à Monseigneur Champion de Circe, évêque d’Aix et Arles, pour qu’elle soit exclusivement destinée au culte catholique. Elle fut érigée en chapelle de Bon Secours, en 1868. Laëtitia Bonaparte, mère du futur empereur, y venait prier en 1793.

La fontaine dite "La pompe"

Cette fontaine à pompe fut construite, en 1834, sur l’emplacement du Bon Puit par décision municipale, monsieur Laurent Agarrad, notaire, étant maire de La Garde. Elle a été érigée près d’un des deux puits qui alimentaient en eau potable le vieux village depuis le Moyen-Âge.

Le château fort de Sainte-Marguerite

Pons de Fos, seigneur de La Garde, fit construire au XIe siècle un castel à Sainte-Marguerite. Les Forces françaises libres livrèrent de violents combats autour du fort pour la libération de Toulon. Aujourd’hui, l’antique Castrum a pratiquement disparu, il est devenu un fort militaire, siège du Cross-Med, qui vous ouvre ses portes lors de Journées du Patrimoine.

L’ancien moulin à vent seigneurial 

L’ancien moulin à vent seigneurial faisait partie d’un ensemble, avec aire et maison de meunier. Aujourd’hui il est Improprement appelé « pigeonnier ». Déjà en ruine en 1794, il ne fonctionnait plus depuis bien longtemps. Il a été restauré durant les années 70.

La Chapelle Saint-Agathe

En 1580, la chapelle Sainte Agathe appartenait déjà à la famille Bousquet. Jean-François, avocat et consul de Toulon, fonda avec sa fille Suzanne une chapellenie sous le vocable de Notre-Dame-du-Bon-Refuge, le 28 juillet 1653. Tous les jours des messes y étaient dites à l’aube. Messire Honoré Puget en fut le recteur en 1692, l’abbé Andisson en 1727, l’abbé Lion en 1757 et l’abbé Donat en 1761. Aujourd’hui, c’est une habitation privée.

le lavoir public

Construit en 1949 à la place de l’ancienne maison Astrologin, qui a été détruite en août 1944 pendant la libération de La Garde, le lavoir public a son histoire. Il n’était réservé à personne en particulier, chacun pouvait y laver son linge, mais il fallait respecter des règles strictes de bon usage pour utiliser les deux bacs à laver et à rincer. Si les opérations de lavage étaient très pénibles,  » les Bugadières  » oubliaient leur fatigue en racontant des histoires vraies ou fausses, et souvent des blagues. C’était en quelque sorte le forum du vieux village.


Les Journées du patrimoine en région PACA : 

 

 

On en parle sur Frequence-sud.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.