chargement en cours

Et à part ça, tu fais quoi pour vivre ?

Le 18/04/2015 - Marseille - Théâtre Massalia - Dès 12 ans
Publié par Pauline . le 23/01/2015
Et à part ça, tu fais quoi pour vivre ?

Théâtre, danse te chant avec la compagine Skappa & associés samedi 18 avril au Petit Plateau de la Friche la Belle de Mai.

Pour La Belle Saison, le Théâtre Massalia, Skappa ! & associés, Anima Théâtre et le Théâtre de Cuisine s’associent pour poursuivre ensemble la réflexion (initiée par Skappa !&Associés en 2003) sur le travail de l’artiste et proposent à d’autres artistes de s’emparer du protocole de création.
Le solo en est la forme, "Et à part ça, tu fais quoi pour vivre ?", le titre générique.
5 autoportraits d’artistes au travail sont pour l’instant au programme.

Ce qui arrive
Solo écrit et interprété par Isabelle Hervouët II mise en scène Fabrizio Cenci II scénographie Paolo Cardona.
Une comédienne doute : a-t-elle tout ce dont elle a besoin pour le spectacle ? Réussira-t-elle à être à la hauteur de ses rêves ? Si elle quitte son espace de travail, la scène, et rejoint les spectateurs dans l’espace détente, la salle, cessera-t-elle de rêver ? Où se situent les frontières entre le rêve et la réalité, la vie et le travail, le public et elle ?

Pulsion scopique
Solo écrit et interprété par Virginie Gaillard II mise en scène Georgios Karakantzas II regard extérieur Christian Carrignon
Voir, se voir, être vu.
Trois verbes combinables à l’infini pour dire le vertige d’être sous le regard de l’autre que l’on regarde aussi. Pour raconter sur table avec quelques minutes et quelques objets comment on peut choisir cette étrange aventure scopique : monter en scène pour se frotter à la bête aux cent yeux.

L
Solo dansé par Carol Vanni II chorégraphie et texte Carol Vanni II mise en scène d’Isabelle Hervouët II lumières et son Fabrizio Cenci
Dans sa salle de bain, une femme danse et dit les nouveaux mots du vocabulaire maternel, montre les tentatives de danser malgré le temps qui file, la fatigue, la danse qu’on oublie parce qu’on a autre chose en tête -le linge à laver, le père, les rires-.
Elle retourne à la source de ce qui la faisait danser quand elle avait 16 ans et que l’idée de devenir une professionnelle, une danseuse, et celle de devenir une mère n’étaient que des petites étoiles filantes.

Tragico
Solo écrit et interprété par Aline Maclet II mise en scène Carol Vanni II scénographie Fabrizio Cenci
Un lavabo et un lit couvert d’un tissu rouge. Une loge ? L’actrice est allongée, comme paralysée, blessée. Contrainte à rester au lit, elle regarde le public et se demande ce qu’il attend d’elle. Qu’a-t-elle envie de donner ? Qui a besoin de qui ? Qui est acteur ? Acteur de quoi ? Elle aime son métier, elle n’a aucun doute sur ce point. Mais l’aime-t-elle en professionnelle ? Son lavabo fuit, ça l’agace. Le plombier est vraiment un amateur !

Le chant du lavabo
Solo écrit et chanté par Katy Deville II mise en scène Isabelle Hervouët II scénographie Fabrizio Cenci
La comédienne rêve de chanter. Alors elle chante. Dans son lavabo. La voix grave, haute, légère, sombre… La comédienne est là devant vous. Le lavabo, c’est son ventre. Face à tous les autres ventres. Ouverts, hésitants, fermés… Elle prend tout, elle ne trie pas. C’est son travail. Elle est comme ça.

agenda
samedi 18 avril 2015
Terminé
20h
Tarif
7/5€
Connectez-vous pour voir vos amis qui veulent y aller.
Je veux y aller !
Évènement terminé
La Friche la Belle de Mai 41, rue Jobin 13003 MARSEILLE
Marseille
On en parle sur Frequence-sud.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.