chargement en cours
publicite

Expérimentation des concerts à Marseille, ça se précise

La Ministre de la culture a donné son aval pour réaliser deux expérimentations, l'une à Marseille et l'autre à Paris. 2000 personnes pourraient participer à un concert au Dôme fin mars ou début avril, ce qui permettra aux scientifique d'étudier la contamination réelle dans ces conditions de concerts.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 16/02/2021
Expérimentation des concerts à Marseille, ça se précise

La culture est à l’arrêt depuis le deuxième confinement et entend prouver qu’elle n’est pas un lieu de contamination. Pour accélérer cette réouverture, plusieurs acteurs culturels, en lien avec les scientifiques de l’INSERM, de l’ARS et d’Aix-Marseille Université souhaitent réaliser des expérimentations grandeur nature.

Deux concerts devraient être organisés fin mars ou début avril, l’un au Dôme à Marseille, l’autre à Paris. L’objectif est de voir si il y a une accélération des contaminations ou pas durant un concert.

2000 participants au Dôme à Marseille

Un concert devrait donc être organisé au Dôme. « On va permettre de vérifier qu’il n’y a pas plus de risques dans les lieux culturels que dans les commerces ou les transports en commun » explique Jean-Marc Coppola, l’élu à la culture à la Ville de Marseille. La ville est partie prenante puisqu’elle met à disposition le Dôme et les marins-pompiers.

« Il y a des plans de reprise pour l’économie, il doit aussi en avoir pour la culture » Jean-Marc Coppola, l’élu à la culture à la Ville de Marseille.

IAM est déjà annoncé. « Il y aura d’autres artistes marseillais » souligne Jean-Marc Coppola sans dévoiler l’intégralité du plateau.

Mais attention, l'élu prévient: que ce sera davantage un test scientifique qu’un réel concert festif. En clair, les participants devront certainement signer une décharge indiquant qu’ils prennent volontairement le risque d’être contaminé durant ce spectacle, et au niveau organisation, il est possible que l’avant et l’après concert soit un peu particulier: un test covid sera systématique pour tous les spectateurs qui devront également en refaire un quelques jours après, pour constater s’ils ont été contaminés ou pas durant ce concert.

Des personnes contaminées parmi le public

Ce qui signifie aussi, qu’il y aura probablement des personnes infectées qui y seront présentes. « Elles ne seront pas filtrés parce qu'il faut se mettre en situation où il y aura un brassage » expliquait ce lundi la Ministre de la Culture Roselyne Bachelot sur LCI.

C’est justement la présence de ces personnes contaminées qui permettra de constater si elles contaminent d’autres personnes ou pas durant ce concert.

Deux concerts de 1000 personnes à chaque fois pourraient être organisés. Le public sera ciblé : il s’agira de jeunes de 18 à 30 ans, qui ont aussi peu de chances d’avoir des formes graves par la suite.

Des configurations assises et debout seront proposées, avec à chaque fois, un respect des gestes barrières : masque restera obligatoire, ainsi que la distanciation sociale, tout au moins pour la version assise.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.