chargement en cours

La Ville de Nice interdit les événements sportifs de plus de 300 compétiteurs

Afin de limiter la propagation du coronavirus, Christian Estrosi annonce interdire les événements sportifs qui rassemblent plus de 300 compétiteurs, mais sans compter le public ni le staff d'accompagnement.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 14/08/2020
La Ville de Nice interdit les événements sportifs de plus de 300 compétiteurs

C'est un arrêté tout en subtilité que compte prendre le maire de Nice pour limiter les grands événements sportifs à Nice: "J'ai pris la décision d’annuler les événements sportifs qui réunissent plus de 300 compétiteurs programmés à Nice au calendrier de cette fin d’année 2020" annonce Christian Estrosi sur Twitter.

Les matches de foot et le Tour de France ne sont pas concernés

Mais attention, il ne parle uniquement des participants directs à la compétition. Ainsi, les matches de foot par exemple, c'est à dire deux fois onze joueurs et les arbitres, même s'ils peuvent réunir des milliers de spectateurs ne sont pas concernés.

Idem pour le Tour de France qui doit normalement partir le 29 août de la capitale azureénne: le maire explique qu'il y aura 176 coureurs, donc moins de 300, et que l'organisateur de la course, "le groupe  Amaury Sport apporte toutes les garanties à la Ville de Nice en matière sanitaire". Là aussi, outre les 176 joueurs, le Tour de France réunit des centaines, voire des milliers de personnes qui accompagnent la course dans les staffs sportifs, médicaux et journalistes.

Au moins trois courses annulées

Plusieurs événements sont tout de même concernés par cette interdiction et seront donc normalement annulés: l'Iron Man prévu le 11 octobre, le semi-marathon de Nice prévu le 25 octobre. et le marathon Nice Cannes qui devait avoir lieu fin novembre.

Pour les événements sportifs maintenus de moins de 300 compétiteurs, "les organisateurs devront fournir les garanties que toutes les mesures sanitaires pour lutter contre le COVID19 seront prévues et appliquées strictement." précise Christian Estrosi.

On en parle sur Frequence-sud.fr