chargement en cours

Apparition, le reportage

Apparition, premier volet du diptypique Kindertotenlieder, se jouait à l'Opéra de Marseille ce 3 décembre 2017. Notre reportage

Publié par Pauline . le 13/12/2017
Apparition, le reportage

Dans cette pièce, Emio Greco et Pieter C.Scholten revisitent la partition musicale de Gustav Mahler adaptée pour piano et chœur d’enfants (partition réalisée d’après les poèmes de Friedrich Rückert).

Dès le lever de rideau, la mise en scène plonge le spectateur dans une ambiance de conte de fée moderne à l’esthétique épurée et contrastée.

Pianiste, danseurs et jeunes chanteurs se partagent la scène. Les voix candides soulignent la fragilité de l’enfance tandis que le décor évoque l’imaginaire de la jeunesse. Les images vidéos se superposent à la scène et par moments semblent interagir avec danseurs et chanteurs pour représenter des moments clés de l’enfance.

La force des images vidéos, projetées sur un écran au devant de la scène, contrastent avec les chants clairs du chœur. Par moment des clins d’œil à nos souvenirs s’immiscent, entre nostalgie et pointe d’humour, comme avec le play back d’Alphaville, "For ever Young", ou un passage des Poppys, "Non non Rien n’a Changé".

L’ensemble porte le spectateur dans un univers fantastique peuplé de rêves, de craintes, de courage enfantin et de poésie.

Apparition propose une heure de spectacle mêlant chant, poésie, danse, musique, vidéo pour offrir au public un bel instant d’onirisme contemporain.

Noémie Roudaut
Photos Didier  Philispart