chargement en cours

Les Docks de la Joliette : nouveau lieu de vie d'un quartier qui monte

Les Docks ouvrent leurs portes demain ! La Rédac' a visité ce nouvel espace de vente, atypique et surprenant. On vous raconte.

Publié par Redac . le 09/10/2015 - Modifié le 12/10/15 12:31
Les Docks de la Joliette : nouveau lieu de vie d'un quartier qui monte

Un centre commercial au coeur d'un quartier tendance

C'est l'histoire d'un quartier qui monte, qui monte, qui monte ! Et qui est en passe de devenir l'endroit le plus branché de Marseille. La Joliette est en train de vivre une vraie renaissance, à grand renfort de coups de pioches et de marteaux. Il faut dire que les Docks ont un sacré potentiel. Leur emplacement entre mer, et ville est déjà une aubaine. Depuis l'ouverture du Silo, on constate aux Docks (le quartier) une mixité d'usages. Le quartier est devenu un endroit où travailler certes, mais également où déjeuner, se promener, se cultiver. Aux Docks il y a aussi un fort potentiel architectural ! Les bâtiments industriels sont nombreux, pas toujours employés et offrent des possibilités d'aménagement intéressantes. 

La première prise de conscience de la possible réhabilitation de ces friches industrielles présentes dans le quartier de l'Euroméditerranée, a été actée en 1991. Les Docks ont a cette date subis une première réhabilitation, professionnelle puisqu'ils se sont transformés en bureaux modernes. Vingt an plus tard, c'est tout un quartier qui s'est métamorphosé. Le MuCEM, la Tour CMA CGM, la Villa Méditerranée, les Halles de la Major, les Terrasses du Port...les bâtiments poussent comme des champignons dans cette zone, et remanient la physionomie de tout un quartier. 

Une évolution due à une vraie stratégie urbaine, dont les Docks sont l'illustration. Le centre commercial, présenté à la presse aujourd'hui, pourrait devenir le symbole de la révolution du quartier.

Bien plus qu'une zone commerciale, un lieu de vie ?

Les Halles de la Major, les Terrasses du Port, la zone avait-elle vraiment besoin d'un nouveau centre commercial ? Cette frénésie commerciale va-t-elle finir par faire fermer les petits commerçants du quartier ? Le secteur est devenu concurrentiel, les différents centres commerciaux se font face. A ces questions, les concepteurs répondent que les Docks ne sont pas vraiment un centre commercial, mais plutôt un lieu de vie. Ils ont même imaginé un vrai storytelling, pour ôter davantage au lieu cet aspect commercial de masse. Dans leur idée du lieu ils sont de "petits commerçants du centre-ville". "100% des enseignes sont indépendantes", et ils ne sont "en opposition avec les commerçants du centre-ville, (ils sont) complémentaires". Les concepteurs refusent l’étiquette de « centre commercial ». Pour eux, les Docks sont vraiment un lieu de vie, une façon de faire du commerce différente. Ils "donn(ent) une parole aux commerçants", ils ne leur enlèvent pas.

En toute honnêteté, avant cette visite,  nous considérions les Docks comme un centre commercial, implanté dans un lieu atypique.  Une autre super machine, quelque peu inhumaine, où derrière les bonnes intentions se cache une usine à fric. L’intervention de la fondatrice Valentine & Co, lors de la conférence de presse, nous a fait revoir un peu notre jugement. C’est en larmes, fière et stupéfiée par ce qui lui arrive, qu’elle nous a conté la manière dont elle a été contactée par Denis Carlier, pour créer son propre workshop. Un lieu différent où il est possible de choisir les matières, les couleurs, et même de voir les concepteurs créer son sac ! Une preuve que le lieu a vraiment vocation à valoriser le commerçant, à lui créer une famille. 

Une lieu emblématique, une architecture insolite

"Quand on travaille sur les Docks, on oeuvre sur quelques chose qui ne nous appartient pas", déclarait Marc Pietri, président de Constructa, lors de la présentation des Docks à la Presse. "Les Docks c'est une histoire d'hommes. Ca a toujours été un lieu de transit, de passage et d'échanges", poursuit-il comparant la vocation passée du bâtiment à l'actuelle à savoir : « ouvrir les lieux aux marseillais, pour qu’ils ne représentent plus une barrière entre la ville et le port ».

Les travaux engagés ont réhabilité les caves, ont permis la création de larges ouvertures, et le dégagement de 80 lots. Constructa sous l’impulsion des architectes chargés du projet, a tenu à conserver « l’esprit du lieu ». Marc Pietri considère que les Docks sont habités par un esprit. Il se plait à rappeler ces fameux chiffres : « 365 m de long, comme une année ; 4 cours, comme quatre saisons, 7 niveaux comme une semaine, 52 portes comme les semaines », qui donnent presque au lieu une dimension mystique.

Il aura fallu deux ans et demi et 300M d’euros (financés par JP Morgan), « 350 tonnes de pierres de Bourgogne »,  pour que le bâtiment émerge. Sur les 65 lots ayant vocation à accueillir des commerces, 10 baux restent à céder.

Quant à l’architecte, Alfonso Femia, il corrobore les dires de Marc Pietri en qualifiant les Docks de « lieu de passage ». C’est d’ailleurs pourquoi il n’y a pas de portes, les concepteurs « cherchent à générer du flux », fluide grâce à l’accessibilité. Alfonso Femia voit aussi dans le projet architectural qui lui a été confié, « un défi ». Il l’a accepté dans une volonté de « prendre des risques ».

Le résultat c’est de la lumière, des places avec de grandes verrières et une hauteur sous plafond à donner le vertige. Ce sont des boutiques proprettes qu’on aperçoit derrière de vastes vitrines. C’est un grand espace de circulation, et de larges ouvertures pour aller et venir.

Concrètement c’est quoi les Docks ?

Aux Docks il y a plusieurs univers. Trois exactement. Le "port" un lieu de rencontres et de dégustations, avec ses cafés et ses restaurants. Le "village" un lieu festif et branché avec ses boutiques de modes & déco et ses pubs. Le "marché" avec une vaste halle de produits frais et le supermarché bio. Un scénario qui nous fait grandement penser à la réhabilitation de Covent Garden à Londres ! L'ancien marché s'est transformé lui aussi en lieu festif, en centre commercial tendance. 

Le « maire », comme se plaisent à l’appeler ses collaborateurs, le directeur des Docks Denis Carlier nous en dit plus que la conception des Docks. « 42% des boutiques tournent autour de l’alimentation. Il y a un gros univers fooding ». Il y a aussi un « espace de créateurs différent ». 25% des boutiques de créateurs proposeront une forte personnalisation des produits commercialisés. 70% des enseignes présentes aux Docks sont des commerces locaux.

Les Docks ce seront aussi des événements ouverts et accessibles à tous. Il y en aura d’ailleurs beaucoup ce week-end pour l’inauguration. C’est clairement un lieu de vie, comme le prouvent les places où les cafés et pubs se développent dans une architecture à couper le souffle.

Ce sont aussi des enseignes différentes. Une place importante accordée à la nourriture biologique, et aux restaurants fidèles au « fait maison ». Bien que la multitude de boutiques, nous fasse penser aux grands centres commerciaux, le pari de la différence est réussi. On peut dire que les Docks sont des commerces réunis autour d'une envie, plutot qu'une super machine commerciale, bien que l'objectif financier quand on parle de boutiques ne soit bien entendu jamais très loin.

Les Docks seront inaugurés ce week-end. 30 boutiques ouvriront leurs portes demain. Tout le programme du week-end d'ouverture :

ma réaction
Vous devez être préalablement connecté pour pouvoir publier votre commentaire, merci.
 Bonjour. Est-il possible de savoir ce que sont ces textes inscrits sur la façade sud? Comment ont-ils été choisis? Par qui? Quels auteurs? Quels passages? Merci d'avance. 
par cmz - MARSEILLE 8EME - le 31/10/2015
Recommander - Alerter
partenariat
Gagnez vos invitations pour Philippe Lellouche - Stand Alone à Marseille
Gagnez vos invitations pour Philippe Lellouche - Stand Alone à Marseille
Gagnez vos invitations pour Notre Dame de Paris au Dôme de Marseille.
Gagnez vos invitations pour Notre Dame de Paris au Dôme de Marseille.
Gagnez vos invitations pour Alain Souchon accompagné par Ours & Pierre Souchon
Gagnez vos invitations pour Alain Souchon accompagné par Ours & Pierre Souchon
On en parle sur Frequence-sud.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.