Connexion Requise
Connexion
rester connecté mot de passe oublié
Inscription
    • Messagerie
      Connectez-vous pour afficher vos messages.
    • Dernères pages consultées
    • Mes amis
Mon actu
Connectez-vous pour afficher vos événements et lieux favoris ainsi que vos messages.

Renaud Séchan est né à Paris le 11 mai 1952, d'une mère ouvrière et d'un père professeur - écrivain. En mai 68, Renaud, mauvais élève mais passionné de politique et de social, prend part aux évènements. Cette "révolution" donne à Renaud l'occasion d'écrire ses premiers textes.
Ses débuts dans la musique sont difficiles mais Renaud n'abandonne pas pour autant. Il joue dans quelques téléfilms et devient mécanicien.

En 1975, il fait sa première télé, avec les chansons de son 33 Tours, « Amoureux de Paname ». Les premiers concerts suivent la sortie de cet album, et Renaud commence à avoir un certain succès auprès de la jeunesse post-mai 68, une jeunesse anarchiste, opposée au pouvoir et à la société. Elle trouve en Renaud un nouveau porte-parole.
Mais c'est deux ans plus tard, avec son album « Renaud » (Laisse Béton), qu'il se fait véritablement connaître du public. Auteur engagé, il bouscule la société, avec ses textes incisifs.

Sa carrière alors lancée, Renaud assure des tournées à travers la France. Les tubes s'enchaînent au cours des années 80 : « Dans mon HLM », « Mon Beauf », « Morgane de Toi », « En cloque »... des titres moins agressifs, plus tendres et drôles.
Début 90, Renaud fait l'acteur, notamment dans « Germinal » et rend hommage à Brassens, avec « Renaud Chante Brassens », en 1995.
Il participe régulièrement aux combats caritatifs, avec les Enfoirés mais aussi avec l'association Germinal, pour la création d'entreprises en milieu défavorisé.

Renaud revient dans les bacs en 2002 avec l'album « Boucan d'Enfer ». L'année suivante, il rapporte de sa tournée le live « Tournée d'Enfer ».
En 2006, Renaud sort « Rouge sang ». C'est le retour du "chanteur énervant", fustigeant tous les maux de la société, les politiques, les religions ou encore les bourgeois-bohème, comme dans le premier simple "Les bobos". Le titre "Elle est facho" provoque même une petite polémique. Le texte, portrait d'une électrice du Front National, se termine par "elle vote Sarko". En pleine période préélectorale pour les Présidentielles 2007, le clan UMP voit rouge et dénonce un possible amalgame. Mais les critiques ne freinent pas le succès : le jour de sa parution, l'album est déjà certifié Disque de platine (500.000 ventes) !
Molly Malone est la dernière œuvre de Renaud, pour l'instant !

Plus d'infos :
http://www.renaud-lesite.fr

Connectez-vous pour voir vos amis qui sont fans.
commenter
Mon commentaire
Pseudo
Ville
Email
(non diffusé)
Anti-spam merci de recopier ces caractères
Publié le 01/01/70