Connexion Requise
Connexion
rester connecté mot de passe oublié
Inscription
    • Messagerie
      Connectez-vous pour afficher vos messages.
    • Dernères pages consultées
    • Mes amis
Mon actu
Connectez-vous pour afficher vos événements et lieux favoris ainsi que vos messages.

Emilie Simon

Née d'un père ingénieur du son, Émilie Simon a grandi à Montpellier. Elle fréquente le conservatoire pendant sept ans avant de s’essayer au jazz, au rock, pour finalement se tourner vers l'électronique. Aprés plusieurs années tournées vers l'étude de la musique, elle sort en 2003 son premier album qui s'intitule en toute simplicité, Emilie Simon.

La critique est unanime, et le public est au rendez-vous. Les professsionels de la musique sont du même avis est la récompense en 2004 avec une Victoire de la Musique. Mais Emilie est travailleuse, et ne s'endort pas sur ses lauriers, bien au contraire.

Désirant orienter son deuxième album vers une ambiance hivernale voir polaire, elle procède à des prises de sons en rapport avec le froid : glace que l'on percute sur une surface, pas dans la neige, etc. En pleine recherche de sons pour son nouvel album, elle est contactée par Luc Jacquet, réalisateur de La Marche de l’empereur pour composer la bande originale de son film, sur la migration des manchots lors de leur reproduction. Ses envies musicales coïncidant avec les désirs du réalisateur, elle compose la bande originale musicale du film.

Bingo, deuxième Victoire de la Musique. Reconnue, Emilie Simon revient en 2006 avec le disque Végétal, pour nous faire découvrir une autre facette de son univers et de son talents.

2009 est l'année de son expatriation à New York où elle compose  presque exclusivement en anglais. Sur The Big Machine, elle joue de sa voix sensuelle  et étrange à la Kate Bush et met en exergue ses cours de musicologie lyrique et populaire de la Sorbonne...Les sons restent electro, se teintent de pop sexy et carburent au synthé. Un album plus intime car lié à ses sensations d'exilée new-yorkaise.

Un dernier album qui nous montre bien qu'Emilie Simon excelle sur tous les tableaux, jonglant avec les notes en diva trip-hop ou déesse d'une pop phosphorescente.

> Reportage : Emilie Simon en concert à Marseille ( 02/12/09) 

> Site officiel 

Connectez-vous pour voir vos amis qui sont fans.
commenter
Mon commentaire
Pseudo
Ville
Email
(non diffusé)
Anti-spam merci de recopier ces caractères
Publié le 01/01/70