Connexion Requise
Connexion
rester connecté mot de passe oublié
Inscription
    • Messagerie
      Connectez-vous pour afficher vos messages.
    • Dernères pages consultées
    • Mes amis
Mon actu
Connectez-vous pour afficher vos événements et lieux favoris ainsi que vos messages.

Jaqee

D’origine ougandaise, Jaqee s’initie très jeune à la musique. En Ouganda pour commencer, à travers la soul et le gospel qu’elle entend chanter dans les églises au cours des campagnes qu’elles sillone avec ses parents. Puis elle quitte son pays pour s’installer en Suède à l’âge de 13 ans. Elle rencontre alors de nombreux artistes et continue de développer des projets musicaux jusqu’à la sortie de son premier album « Blaqalixious » en 2005 qui rencontre un grand succès et se voit récompenser, en Suède, par un Grammy. Viendront ensuite l’opus un peu plus rock et blues « Nouvelle d’amour » en 2007 et l’album «  A letter to Billie » hommage évident à la chanteuse de jazz Billie Holiday, dans lequel Jaqee revisite les classiques de la lady. Là encore, Jaqee se voit recevoir un Grammy en Suède.

Elle va commencer à être de plus en plus médiatisée dans d’autres pays et c’est ainsi que le producteur de reggae allemand Teka la contacte pour lui proposer de participer à un album multi artistes « Koala Desperados » rassemblant des chanteurs du monde entier. Le coup de cœur entre Teka et Jaqee est évident et ne s’arrête pas là puisqu’ils décident d’associer leurs talents pour réaliser un album de reggae en commun. Un album reggae, soit, mais qui n’hésites pas à emprunter à la soul et au vieux reggae en y ajoutant des notes contemporaines. Le résultat est là et s’appelle « Kokoo Girl ». C’est d’ailleurs devenu le surnom de la chanteuse. L’album sort en France en 2009 mais il est très peu promu et va ressortir en 2010 sous le nom de Land of the Free. Le succès est présent et la jeune chanteuse enchaîne les live. Sa tournée européenne comprenant plus de 20 dates compte une escale au festival Zik Zak d’Aix-en-Provence le 17 septembre. Une artiste à suivre…


 

Linda Mouffek
 photo by: Niculai Constantinescu
Connectez-vous pour voir vos amis qui sont fans.
commenter
Mon commentaire
Pseudo
Ville
Email
(non diffusé)
Anti-spam merci de recopier ces caractères
Publié le 01/01/70