Connexion Requise
Connexion
rester connecté mot de passe oublié
Inscription
    • Messagerie
      Connectez-vous pour afficher vos messages.
    • Dernères pages consultées
    • Mes amis
Mon actu
Connectez-vous pour afficher vos événements et lieux favoris ainsi que vos messages.

Kid Francescoli

Kid Francescoli revient sur scène à l’occasion de la sortie prochaine de son deuxième album « It's Happening Again ». En attendant, un maxi avec 6 titres est d’ores et déjà disponible en téléchargement et dans ses concerts. Encore peu connu du public, cet artiste marseillais mérite très certainement se faire davantage connaître. Rencontre.

Bonjour Mathieu, quels sont les influences de votre nouvel album ? Qu’est ce qui vous a amené à composer ce deuxième album ?
Les inflences du premier album se sont multipliées et j’avais envie de faire une musique différente, et de continuer à enregistrer. Je n’ai pas vraiment pris la décision d’enregistrer un deuxième album, c’est venu un peu tout seul. Le parti pris est de faire une musique qui colle toujours le plus possible aux images et qui soit la plus visuelle, très proche des musiques de films.

Justement côté influences, ont sent toujours celle des musiques de film, dont notamment Ennio Morricone. Vous continuez également à travailler avec Laetitia Bello au chant ?
C’est ça, il y a toujours Laetitia qui chante avec moi, et avec qui je trouve que l’on se complète bien. Par rapport aux musiques de film, c’est vrai que l’influence d’Ennio Morricone est toujours là, mais il y aussi celles de Angelo Badalamenti, John Carpenter, François de Roubaix qui se ressentent.

Ce côté « graphique » est quelque chose de très important pour vous, j’ai lu que chaque titre aurait son clip ?
Oui, parce que c’est quelque chose qui me tient à cœur. Certains groupes font la musique engagée, moi je fais de la musique que j’essaye d’être la plus proche des musiques de film. C’est mon parti pris.

Cela vous plairait justement de faire de la musique de film ?
J’ai déjà fait. Pour de la pub et des courts métrages d’amis proches réalisateurs. Comme je compte faire un clip par morceaux, vous vous doutez bien que j’ai pas mal d’amis autour de moi qui font de l’image. Mais c’était à la demande à chaque fois, et cela n’a jamais été une bande originale entière à composer, avec un thème à décliner, comme j’aimerais le faire.

Pour revenir à votre album, quand vous composer une chanson, vous pensez aussi au clip, à sa mise en images ?
Non, pas du tout. Ca je pense que cela vient vraiment naturellement et surtout, par rapports aux clips, je pense que je n’ai pas vraiment mon mot à dire. Je propose les morceaux aux réalisateurs et ce sont eux qui choisissent l’interprétation qu’ils peuvent en faire, on en a chacune une différente. Ne serait-ce que dans le groupe, on n’est pas vraiment d’accord sur les clips, parce que chacun avait des idées précises en tête de ce que leur évoquait chaque morceau. Mais moi, je ne pense pas du tout à l’image au moment où je compose.

Dans votre musique il y a une certaine nostalgie…
Oui, c’est vrai, je m’en suis rendu compte avec le retour des gens. Ce n’est pas quelque chose dont j’avais conscience quand j’ai commencé à en faire, mais c’est vrai que, oui, ma source principale d’inspiration c’est ce retour à l’enfance, les souvenirs et d’une manière générale, tout ce qui est passé. Ce n’est pas très progressiste comme vision ! Mais je sais, par exemple, quand on parle de films, je pense que ce qui m’influence le plus ce sont les films de Belmondo quand j’étais très jeune et devant lesquels je m’endormais.

Vous avez repris le nom d’Enzo Francescoli, pourquoi avoir repris le nom de ce joueur de foot?
Enzo Francescoli avait joué à l’OM au début des années 90, qui en plus des autres joueurs, une certaine classe, une élégance. Pour la plupart des connaisseurs de foot, je pense que Francescoli, c’est synonyme de bon goût. Ca aurait pu être « Kid Waddle », ou « kid Papin »… Mais « Kid Francescoli », c’était la classe !

propos recueillis par Jean-Baptiste Fontana

> http://www.kidfrancescoli.com


"25" by Frères Mario


"Prince Vince (live solo)" by Downtown

Connectez-vous pour voir vos amis qui sont fans.
commenter
Mon commentaire
Pseudo
Ville
Email
(non diffusé)
Anti-spam merci de recopier ces caractères
Publié le 01/01/70