Connexion Requise
Connexion
rester connecté mot de passe oublié
Inscription
    • Messagerie
      Connectez-vous pour afficher vos messages.
    • Dernères pages consultées
    • Mes amis
Mon actu
Connectez-vous pour afficher vos événements et lieux favoris ainsi que vos messages.

Nina Hagen

 

Nina Hagen, belle-fille de l’auteur dissident est-allemand, Wolf Biermann, a grandi à Berlin-Est, de l’autre coté du mur, du côté « démocratique », tellement démocratique que la famille de Nina se fait remercier et doit partir habiter à Berlin-ouest quand celle-ci est adolescente…

Influencée à ses débuts par des chanteuses à voix surpuissante comme Janis Joplin ou Tina Turner, Nina Hagen voyage à Londres et fréquente ardûment la scène punk, la scène qui verra se révéler en elle l’être que nous connaissons :  la femme si étrange et fascinante, au style complètement déjantée, au maquillage toujours surexposé…

Nina Hagen se lance, en groupe puis en solo, et vampirise la scène grâce à sa voix hors du commun, sa musique aux diverses influences et ses textes imprégnés d’une rage de vivre, où l’artiste dévoile un être tantôt divin, tantôt hyperréaliste.

Un style à part, l’Allemande aura marqué les mémoires grâce NunSexMonkRock, son premier album solo, où elle jette un son étrangement fou qui mélange punk et opera, et se colore d’harmonies funk!

Puis la chanteuse marque aussi par son originalité, sa spiritualité : elle devient bouddhiste et raconte avoir contré tout un tas de petits OVNI mulitcolores…

Toujours engagée, Nina Hagen écrit des chansons en l’honneur de la cause féminine, comme Unbeschreiblich Weiblich, véritable ode à la liberation de la femme vis-à-vis de son devoir de mère. Elle sort aussi  un album de chants indiens (Om Namah Shivay), dont une partie des bénéfices sera utilisée pour le financement de projets sociaux en Inde.

Une femme totalement imprévisible musicalement, totalement hallucinante stylistiquement.

En 2009, elle nous fait l’honneur de venir à Marseille :  une claque psychédélique à ne pas rater !

Connectez-vous pour voir vos amis qui sont fans.
commenter
Mon commentaire
Pseudo
Ville
Email
(non diffusé)
Anti-spam merci de recopier ces caractères
Publié le 01/01/70