Connexion Requise
Connexion
rester connecté mot de passe oublié
Inscription
    • Messagerie
      Connectez-vous pour afficher vos messages.
    • Dernères pages consultées
    • Mes amis
Mon actu
Connectez-vous pour afficher vos événements et lieux favoris ainsi que vos messages.

Groundation

Groundation a un puissant atout : un style qui lui est propre, un mélange de roots reggae et de jazz, un peu comme si  Bob Marley et Peter Tosh fricotaient avec Miles Davis et accouchaient de sonorités qui oscillent entre la world music, le jazz, le reggae et dub.

Le groupe nait en Californie, à Sonoma, en 1998. A l’origine, trois hommes, Harrison Stafford (guitare et chant), Marcus Urani (claviers, mélodica) et Ryan Newman (basse),  qui se sont rencontrés à la fac où ils étudiaient le jazz. Groundation s’agrandit alors au fil du temps, ainsi batteur, trompettiste, tromboniste, saxophoniste, percussionniste, choristes rejoignent l’aventure.

Depuis 1999, le Roots Reggae Jazz Band réalise 8 albums studio, dont un qui est le remix en son dub de certaines chansons du groupe, il tourne aussi aux quatre coins du monde, ce qui leur a permis d’acquérir une certaine notoriété et surtout de pouvoir faire partager plus aisément leurs idées et leur philosophie de vie.

Quand on observe bien le graphisme de Groundation, on remarque toujours un détail : l’omniprésence de la colombe, symbole de paix à l’image du groupe, dont les chansons véhiculent un message fraternel, apportent une réflexion spirituelle sur la société occidentale moderne et posent le problème de la sacralisation de l’argent. Les textes fourmillent de références bibliques et s’insèrent donc dans la lignée des artistes appartenant au mouvement rastafari comme Burning Spear et, encore, Bob Marley.

Connectez-vous pour voir vos amis qui sont fans.
commenter
Mon commentaire
Pseudo
Ville
Email
(non diffusé)
Anti-spam merci de recopier ces caractères
Publié le 01/01/70