Connexion Requise
Connexion
rester connecté mot de passe oublié
Inscription
    • Messagerie
      Connectez-vous pour afficher vos messages.
    • Dernères pages consultées
    • Mes amis
Mon actu
Connectez-vous pour afficher vos événements et lieux favoris ainsi que vos messages.

Jacques Dutronc

Les Cactus, Et moi, et moi et moi ou Il est 5 heures, Paris s'éveille : autant de tubes qui ont marqué la chanson française de ces dernières décennies. 

Jacques Dutronc est né le 28 avril 1943 à Paris. Il a à peine eu le temps de goûter à la fureur des années yé-yé avec le groupe El Toro et les Cyclones, qu'il était déjà entré dans le label Vogue, où il devient directeur artistique (manager).

Sa rencontre avec le parolier Jacques Lanzmann marquera les débuts de son succès et le fera définitivement entré dans le Panthéon de la culture pop' française. Avec Lanzman, ils signeront ensemble un nombre impressionnant de tubes comme ceux cités précédemment.

Mais Jacques Dutronc est aussi un homme de cinéma. En 1973, le photographe et réalisateur Jean-Marie Périer lui offre son premier rôle au cinéma, dans Antoine et Sébastien. Par la suite, son histoire avec le cinéma sera longue et fructueuse, au point de venir supplanter ses activités musicales (une vingtaine d'albums). On l'a notamment vu ces dernières années dans Vendôme de Nicole Garcia et dans le film de Michel Blanc, Embrassez qui vous voudrez, dans lequel il incarne le mari de Charlotte Rampling. Jacques Dutronc ira même jusqu'à remporter le César du meilleur acteur pour le rôle éponyme du Van Gogh de Maurice Pialat. En 2007, il sera du casting pour le polar Le dernier souffle.

Aujourd'hui, c'est vers la musique qu'il souhaite se reconcentrer. Il a sans doute du envier son fils Thomas qui a rempli les salles de concerts de France et de Navarre ces derniers mois. Il multiplie les concerts dans toute la France.

> Retour sur le concert de Jacques Dutronc mercredi 3 mars 2010 à Marseille

 

Connectez-vous pour voir vos amis qui sont fans.
commenter
Mon commentaire
Pseudo
Ville
Email
(non diffusé)
Anti-spam merci de recopier ces caractères
Publié le 01/01/70