Connexion Requise
Connexion
rester connecté mot de passe oublié
Inscription
    • Messagerie
      Connectez-vous pour afficher vos messages.
    • Dernères pages consultées
    • Mes amis
Mon actu
Connectez-vous pour afficher vos événements et lieux favoris ainsi que vos messages.
Le grand public les connaît pour avoir souhaité à la France entière tout le bonheur du monde. En réalité, Sinsemilia, c'est presque 20 ans de musique ensemble. C'est à Grenoble en 1990 que cette grande famille du reggae français s'est formée. Le nom du groupe est déjà évocateur de l'esprit qu'on veut lui donner, puisqu'il trouve son origine dans un type de plant de cannabis, le « sinsimilia ». Quinze ans plus tard, plus d'un million d'albums ont été vendus.

Riké, Mike, Natty, Ivan, Roukin, Bozo, Carine, Zazz, Chid, Olivah, Fafa se réunissent donc depuis toutes ces années pour révéler toute l'ampleur musicale du reggae : du chant, évidemment, mais aussi de la guitare, du trombone, de la trompette, du saxo, de la basse, des percussions, de la batterie, des claviers, et même une touche d'électro. Leur single Tout le bonheur du monde aura au moins eu le mérite de médiatiser davantage ce genre musical. En fait, il s'avère que l'album dont ce titre est extrait (Debout, les yeux ouverts) est bien moins engagé que leurs précédents. Ils n'ont cependant pas hésité à entonner leur titre Bienvenue en Chiraquie, chanson très engagée politiquement, sur le plateau du JT de France 2, provoquant à l'époque un petit scandale médiatique.

En janvier 2009, Sinsemilia a sorti son cinquième album, En quête de sens. Là encore, les textes de Sinsé sont emprunts de joie de vivre et de bonne humeur et se veulent rassembleurs de foules. Le reggae est resté festif et ensoleillé, même si le groupe continue d'aborder avec talent les problèmes sociaux qui l'interpellent. Certainement l'un des meilleurs disques de Sinsemilia.

http://www.sinsemilia.com/


Connectez-vous pour voir vos amis qui sont fans.
commenter
Mon commentaire
Pseudo
Ville
Email
(non diffusé)
Anti-spam merci de recopier ces caractères
Publié le 01/01/70