chargement en cours

Les salles de concert vont devoir baisser le son

Les salles de concert, discothèques et festivals vont devoir baisser le volume. Le point sur la nouvelle réglementation.

Publié par Pauline . le 02/10/2017 - Modifié le 11/10/17 14:37
Les salles de concert vont devoir baisser le son

Une nouvelle réglementation sortie le 7 août 2017 tient à protéger les oreilles du public fréquentant festivals et salles de concerts ainsi que discothèques. Ses lieux vont devoir limiter les décibels à 102 dB(A) au lieu de 105 dB(A) actuellement. Une diminution qui revient à diminuer par deux la dose de bruit reçue. La baisse du volume n'est pas la seule règle à respecter puisqu'ils vont devoir également distribuer des bouchons d’oreilles gratuits et ouvrir des zones de repos auditif.

Cette limitation concerne les lieux fermés mais s'étend aussi aux concerts en plein air. Concernant les salles accueillant des enfants, une limitation spécifique prévoit un volume de 94 dB(A) et 104 dB(C).


 Une réglementation pas si facile à mettre en place...


Si dans les discothèques il suffit de tourner le bouton pour baisser le volume sonore dans les salles de concerts la réglementation n'est pas si évidente à mettre en place. Dans les petites salles le public se trouve plus proche des musiciens, la mesure semble plus difficile à appliquer si l'on prend en compte qu'une batterie sans ampli émet 150 décibels !
Autre difficulté en extérieur, car mesurer le son peut s’avérer problématique ! Le niveau sonore varie suivant l'endroit à laquelle le public se trouve. 

Pour les lieux de plus de 300 places, le règlement demande aussi l’enregistrement des niveaux pour le présenter en cas de contrôle ! Cette mise en sourdine vise à protéger les oreilles du public mais également à soulager le voisinage proche des salles de concert !

Cette mesure devra être applicable dans un an tout pile, le temps pour ses lieux de s'équiper d'outils de mesure adéquates.