Connexion Requise
Connexion
rester connecté mot de passe oublié
Inscription
Mon actu
Connectez-vous pour afficher vos événements et lieux favoris ainsi que vos messages.

Patrick Fiori a choisi la chaleur de Sanary

Publié par Clémentine Carreno le 03/10/2014
Patrick Fiori a choisi la chaleur de Sanary

Pour le second concert de sa tournée avec l’album Choisir, Patrick Fiori était au Théâtre Galli de Sanary ce jeudi 2 octobre. Un concert chaleureux plein de générosité.

Il y avait du monde ce jeudi soir devant les portes du Théâtre Galli, en plein cœur de Sanary-sur-mer. Avant de rentrer dans la salle, il faut déjà faire la queue.

Une fois à l’intérieur, la température commence à grimper et pourtant le concert n’a pas encore commencé. Les billets sont numérotés mais les hôtesses n’en font qu’à leur tête ce qui provoque quelques petits mécontentements lorsque les personnes arrivent devant leur place prise… Dans le public, on distingue aisément 90% de femmes. Les quelques hommes présents semblent avoir été pris dans un guet-apens. Les générations s’unissent pour vivre ensemble une belle expérience musicale.

20H30 et pas une seconde de plus, la salle est plongée dans le noir. Les lumières s’allument d’un coup d’un seul faisant gagner quelques degrés à l’atmosphère. Les musiciens se mettent à jouer, dos au public. Le mystère de la première partie est vite oublié puisque le visuel de l’album Choisir s’affiche sur grand écran. Il arrive, sous les cris hystériques des fans du premier rang. Chemise et pantalon slim noirs, c’est tout en sobriété qu’il se présente à nous après son premier titre. Toujours aussi simple, il interagit aisément avec le public en s’assurant que tout le monde va bien.

L’artiste alterne une chanson de Choisir avec un tube de ses albums antérieurs. A chaque fois la magie opère, les spectateurs reprennent unanimes les paroles avec lui. Son déhanché qui ferait pâlir Beyoncé ne laisse pas indifférentes les nombreuses groupies, il se donne en spectacle. Sa chemise collée au corps témoigne du climat tropical qui règne. Il profite d’un interlude instrumental généré par ses compatriotes musiciens pour se changer. Il revient avec une veste de costard qu’il ne tarde pas à faire tomber. Patrick, toujours aussi fier de ses racines, chantent pour l’Arménie, puis en Corse en passant par sa célèbre chanson Marseille.

L’ambiance est telle qu’il demande à toutes les personnes présentes de se lever et c'est sans une hésitation que le théâtre est debout pour danser avec lui. Il offre le devant de la scène à ses musiciens qui l’accompagnent, en créant une battle musicale. Il divise la salle en deux, chaque partie devant soutenir un groupe différent de musiciens. Les professionnels se lâchent, d’un côté nous avons les Daft Punk, de l’autre c’est très rock. Un moment convivial auquel tout le monde a participé.

Après un rappel et trois heures de concert, il est temps de quitter les lieux. Vidé de l’énergie qu’il a offerte au public, sa révérence est plus que compréhensible. La chaleur retombe peu à peu mais le contraste avec la fraicheur de dehors est tout de même saisissant. Les hommes, qui semblaient perplexes, avouent, discrètement, que finalement un concert de Patrick Fiori ce n'est pas si mal !

Clémentine Carreno

commenter
Mon commentaire
Pseudo
Ville
Email
(non diffusé)
Anti-spam merci de recopier ces caractères
 A quand le concert de 3 heures a Vergèze bisous 
par samy - -ales - le 03/10/2014
Recommander - Alerter
 COmment 3 HEures nous a la grande motte nous avons du a peine 2heures et e plus il est parti sans faire ni photo ni dédicace... 
par samy - ales - le 03/10/2014
Recommander - Alerter
Publié le 03/10/14 - Dernière modification 07/10/14 12:12:06